Bienvenue chez l’un des 3 piliers de l’Académie du vaisseau, là où la relève de la Science est déjà en pleine effervescence !

 

De la fourche… à la fourchette ! C’est comme ça que les étudiants de l’ISARA résument la copieuse moisson de connaissances qu’ils cultivent durant un cursus qui en fait de très belles pointures des filières agricoles et alimentaires. Mais aussi, parce qu’ils ont les pieds bien sur Terre, experts des questions environnementales et, par extension, du développement des territoires.

 

Il faut dire que la promesse est de taille, et ressemble presque à un casse-tête de prime abord : produire en quantité suffisante pour tous, mais en préservant la qualité et la sécurité alimentaire, sans dégrader l’environnement, et en assurant un revenu décent aux agriculteurs. Il y a ceux qui le disent dans leurs pubs, et il y a ceux… qui y travaillent. C’est ici !

Crédits photographiques: ISARA

Cultiver l’esprit d’entrepreneurs.
Parce que c’est comme ça qu’on fera
bouger les choses.

On reproche souvent aux étudiants en études supérieures d’être un peu théoriques… « hors-sol ». Ici, on les baigne en permanence dans des projets en immersion directe avec les besoins très pragmatiques, souvent assez contraints, du monde économique : par exemple, apporter soutien et matière grise à la filière de cacao durable Cacao Forest. Ou encore, apprendre au sein même du cursus à porter un projet FoodTech en mode start-up.

L’esprit entrepreneur, vraie marque de fabrique de l’école et qui a fait que la rencontre avec nos équipes a fait ‘tilt’, cela passe par des vraies valeurs… parce que quand on planche sur l’agricole, on sait mieux qu’ailleurs qu’on ne récolte que ce qu’on sème : apprendre à faire confiance (ce qui passe par le partage des responsabilités et des infos, mais aussi le droit à l’erreur), valoriser l’engagement (et laisser, pour ça, le temps de réaliser les missions extrascolaires de façon qualitative), faire pétiller l’esprit d’équipe (partage d’expériences, synergies étudiants-salariés… et, toujours, faire passer l’intérêt du collectif avant l’intérêt individuel), et à la clé… l’épanouissement.

Ils améliorent le contenu de vos assiettes,
sans que vous le sachiez !

Au service des 1200 étudiants répartis sur 2 campus à Lyon et Avignon, 2 plateformes de recherche de pointe dans leurs domaines. D’une part, l’agroécologie. Réussir à substituer aux méthodes agricoles actuelles, et leurs produits de traitement, des processus écologiques. Puis les promouvoir en tissant de nouveaux liens entre tous les acteurs des filières, sur chaque territoire. Au palmarès des travaux bien concrets en cours : céréales en agriculture biologique, biodiversité des étangs piscicoles, potabilité des eaux, corridors écologiques…

Creuser le sujet…

D’autre part, les systèmes alimentaires durables. Ils mettent autour d’une même table des agronomes, des microbiologistes, des économistes et des sociologues et aussi des politiques et institutionnels. Un exemple ? L’ISARA coordonne le projet SYAM, pour optimiser la taille intermédiaire : celle entre circuits courts et circuits longs (collectifs d’agriculteurs, légumeries, PMEs, grossistes, sociétés de restauration collective, distributeurs, startups, collectivités territoriales). Nous, on en redemande !

Creuser le sujet, là aussi !

Crédits photographiques: ISARA
Crédits photographiques: CEERCLE www.ceercle.fr

Qu’est-ce qu’ils nous mitonnent ?

Comme promis, les étudiants présents vous proposent de belles discussions passionnées sur un tour d’horizon de tous leurs champs de recherche, de l’amont à l’aval. Allez, entrez et lancez le débat !

·        Partez à la découverte d’une nouvelle céréale archi prometteuse en matière de préservation des sols et d’irrigation modérée : le Kernza. Vous ne connaissiez pas ? Nous non plus !   Pour en savoir plus

·    Plongez dans l’aquaponie, un exercice foncièrement malin d’écologie circulaire, qui vous tend les bras, même pour chez vous !

·       En parlant de chez vous, découvrez Ceercle, de drôles de bacs intégrés qui vous chuchotent qu’il est grand temps de réapprendre à cultiver les fondamentaux vous-mêmes ! Nous, on a rougi… et puis, on a appris !

·         On s’offre un passage par l’épicerie ? Venez découvrir les futurs hits de vos papilles !

Envie de les rencontrer ?