Korben Dallas vous a piqué sous le nez la dernière place pour Fhloston Paradise ? Et vous êtes nés quelques années trop tard pour grimper sur les 2 sondes Explorer, qui sont désormais sorties du système solaire ?

Pas de panique, aimer le futur c’est aussi prendre le temps de rêver aux prochains horizons à explorer. Le Planétarium, le Club d’Astronomie Lyon-Ampère et Planète Sciences sont venus à bord avec une version ‘de voyage’ de leur coupole de projection. Un prochain weekend, passez voir le grand modèle : dans l’installation permanente à Vaulx-en-Velin, vous allez offrir un peu de stretching à vos rétines !

« Pour Jupiter via la ceinture d’astéroïdes, dernier appel : embarquement tout de suite, juste devant vous ! »

Contrôle vaisseau à Planétarium : checklist avant décollage

On révise la procédure, pour quand vous serez là-bas à Vaulx-en-Velin ?…

« Dôme-écran de 15 mètres de diamètre ?

 Paré !

Ultra-haute définition 8K, 25 millions de pixels ?

Opérationnels et rutilants, chef !

Système sonore dernière génération ?

Ronronnant… et impatient ! »

Vous êtes prêts à plonger tête la première au cœur du Système Solaire à bord de leur simulateur numérique à 360°, guidés par un médiateur scientifique, capitaine d’équipage.

Balade incandescente à la découverte du soleil… vertige des mystères de l’univers et de la matière noire… frissons devant les ‘monstres »’ stellaires qui ramènent notre soleil à la taille d’un nain… bulletin météo-sensation avec les climats extrêmes de certaines planètes… communion avec la beauté et la fragilité de la Terre… choisissez votre voyage !

Le CALA, l’une des principales
associations d’astronomie de France

Il y a 1 000 occasions pour musarder le nez en l’air avec le Club Astronomique Lyon-Ampère : bien-sûr, il y a le club lui-même, ouvert aussi bien aux loustics qu’aux ados et adultes, tous réunis par la passion de se mettre des étoiles dans les yeux, avec tout un cycle d’ateliers pour progresser chacun à son rythme. Leur observatoire, repaire amical des adhérents, dispose de deux coupoles, dédiées à l’astrophotographie et à la spectroscopie.

Mais le CALA, c’est aussi une équipe de médiateurs pros qui émerveillent 8000 enfants par an (entre autres avec le planétarium itinérant présent à bord), des conférences et événements publics qui se créent une jolie galaxie de 6000 spectateurs annuels (demandez-leur de vous raconter les « samedis de pleine lune » !). Et encore, on ne vous parle pas du secteur scientifique, avec ses formations et même ses programmes de recherche en collaboration avec des astronomes professionnels !…

A Planète Sciences,
c’est vos loupiots qui enfilent la blouse blanche !

Rejoignez la belle orbite d’une association qui donne elle aussi des couleurs aux sciences, en les rendant ludiques, auprès d’un public aussi ouvert que possible de jeunes de 7 à 25 ans. Terrains d’envol ? L’école, les clubs scientifiques, les centres de loisirs : on les croise partout où on les appelle et où il y a des regards prêts à s’illuminer !

Leur patte, c’est de proposer des activités où les jeunes sont acteurs de leurs découvertes : ils manipulent, testent, bricolent, se posent des questions et y répondent par l’expérience. Comme un scientifique chevronné, on leur apprend à mener plusieurs expérimentations, en changeant un paramètre à la fois, pour constater l’influence de ce dernier. Alors, jeune laborantin, eurêka ?…

De quoi apprendre à travailler en équipe (c’est l’apprentissage de la vie !) et, en même temps, renforcer la confiance individuelle qu’apporte toute réalisation menée à bien. Planète Sciences est décidément une planète très… habitable !

Crédits photographiques: Laurent Cerino

Le Planétarium, ce n’est pas que des séances de projection !

… loin s’en faut ! Quand vous serez là-bas, allez donc flâner dans les 900m2 d’expositions d’objets rares liés à l’espace. Vous aviez déjà vu en vrai un détecteur de particules cosmiques, vous ? Ou une vraie fusée ? Et ça, c’est sans parler des expositions temporaires. L’exposition actuelle, Vaisseau Terre, vous fera découvrir notre planète comme vous ne l’avez jamais vue : la vie dans les milieux les plus extrêmes, les paysages, tous plus riches et somptueux les uns que les autres, mais aussi…la fragilité de ce précieux vaisseau, et les moyens de le protéger.

Et tous les 2 ans, la Biennale du ciel et de l’espace « Oufs d’astro » vient vous mettre des étoiles dans les yeux avec des spectacles, des jeux de rôles grandeur nature, des rencontres avec des scientifiques, des philosophes, des astrophysiciens… Nous, les rencontres en face à face avec ce genre de belles personnes, on ne va pas vous dire que ce n’est pas notre truc ! 😉 Prochaine édition en avril 2022 !

Ah, au fait : sur les projections, les loupiots décolleront aussi, avec des séances à leur niveau : une découverte de la vraie nature des étoiles… une balade dans les constellations… ou, un peu plus vieux, les tribulations d’un drôle de coyote qui cherche à comprendre le comment et le pourquoi de notre système solaire. Ceinture attachée ?…

Envie de les rencontrer ?